Comment choisir ses bâtons de marche :

Les bâtons de marche ne servent pas qu’à vous apporter de la sécurité et de la stabilité : bien utilisés, ils permettent de réduire l’impact musculaire, de répartir l'effort sur 4 membres et soulager les articulations. Ils sont particulièrement utiles si vous randonnez avec un sac à dos ou si vous parcourez des terrains accidentés.

Ce petit guide vous permettra de choisir vos bâtons de randonnée en fonction de vos besoins et de vos priorités.

 

1) Le poids est-il important ?

Si vous partez randonner plusieurs jours en autonomie, avec parfois vos bâtons accrochés à votre sac, vous pourriez apprécier des bâtons de marche légers. Même chose, si vous aimez randonner léger : l’impression de marcher avec de vrais bâtons mais légers comme des baguettes est très agréable.

Mais il y a une contrepartie, les bâtons les plus légers utilisent en général des matériaux plus fins (en aluminium 7001 par exemple) donc plus fragiles et moins durables. Si le poids n’est pas une priorité, il peut être intéressant de prendre des bâtons un peu plus lourds mais plus costauds.

Dans le poids total, c’est le niveau d’équipement (amortisseur, poignée) et la matière qui jouent. Le carbone est léger mais plus cassant ; l’aluminium est plus ou moins solide et léger selon sa composition et son épaisseur. Toutefois, ne rêvez pas : si vous coincez votre bâton dans un trou et que vous pesez dessus de tout votre poids comme sur un levier, il cassera, même s’il est costaud…

 

2) L’encombrement est-il important ?

Oui, si vous voulez accrocher par moment vos bâtons à votre sac, et encore plus si vous voulez les ranger dans votre sac.

Non, si vous les prenez pour partir en balade et que vous n’avez besoin de les ranger que dans votre coffre ou à la maison.

Si la réponse est oui, il vous faudra choisir un bâton télescopique 3 brins voire un bâton de randonnée 4 brins ou un bâton pliable. Par contre, les bâtons télescopique 2 brins seront en général encore trop encombrants.

 

3) Quel type de système de réglage des bâtons de marche choisir ?

Les bâtons télescopiques permettent d’ajuster la hauteur des bâtons de marche, pas seulement à votre taille mais aussi selon que vous montez, descendez ou marchez sur terrain plat.

Il existe 3 types de serrage :

Les bâtons à visser sont les modèles les plus courants. La vis permet d’écarter une mâchoire à l’intérieur du bâton, qui va bloquer les brins. C’est le système qu’on trouve sur les bâtons télescopiques les plus légers. Sur les bâtons Fizan, le système de serrage est efficace et il n’est pas nécessaire de forcer pour bloquer les bâtons. Sur les premiers prix, il faut forcer plus pour éviter un desserrage progressif pendant l’utilisation (du coup, il faut forcer plus aussi pour dévisser). Une bague de préhension sur le brin est un petit « plus » assez pratique.

A noter que sur nos bâtons premier prix Elementerre, le système de serrage est de qualité tout à fait correcte mais il durera quand même moins longtemps que sur les bâtons plus couteux.

Les bâtons à loquet : leur manipulation est plus simple. Il suffit d’ouvrir ou de fermer le loquet pour bloquer le bâton. C’est particulièrement pratique l’hiver avec des gants. Par contre, ce système est plus lourd que les systèmes à vis. Là aussi, il peut y avoir un desserrage progressif sur les modèles premier prix mais une molette permet d’ajuster le niveau de serrage.

Les bâtons pliables se déplient facilement, sont compacts et en général plus léger que les bâtons télescopiques. Par contre, ils ne se règlent pas en longueur : c’est bien en plaine mais beaucoup moins bien en montagne. Certains modèles ont, en plus, un petit brin télescopique, ce qui permet de moduler la longueur de 20 cm, mais rajoute du poids également.

Découvrez nos bâtons de marche (vous pouvez faire un tri selon le type de serrage) :

Voir nos bâtons à visserVoir nos bâtons à loquetVoir nos bâtons pliables
Bâtons télescopiques à serrageBâtons télescopiques à loquetBâtons pliables

4) Quel confort : poignée, dragonne, amorti :

La poignée : selon la matière, le confort de prise en main sera différent. Les poignées en plastique, sur les 1ers prix, sont les moins confortables (dures et peu respirantes), à réserver à un usage occasionnel ; celles en caoutchouc sont plus agréables, mais les plus confortables sont celles en mousse ou celles en liège (un peu plus lourdes).

Certaines poignées sont prolongées d’un manchon : ça peut être pratique en hiver pour les passages en dévers dans la neige (pas besoin de raccourcir un des bâtons).

Certaines poignées ont une forme inclinée, l’intérêt est un peu marketing selon moi…

La dragonne de bâtons ne sert pas à ne pas perdre le bâton : elles permet de marcher en ayant un appui permanent durant tout le mouvement et sans crisper les mains sur la poignée. Les basiques sont en plastique, les meilleures sont molletonnées (avec du néoprène par exemple). En général, on règle la longueur une fois et on n’y touche plus.

Poignées de bâtons

Les amortisseurs : un système à ressort dans le brin supérieur permet d’amortir choc et vibration à chaque pas. En général, si on sert à fond, on bloque l’amortisseur (pour la montée) ; en desserrant d’un cran, on le libère (pour la descente). J’ai testé, ça fonctionne. Mais à vous de voir si vous en avez vraiment besoin, car ça rajoute du poids dans le bâton.

 

5) Pointes, rondelles, embout :

Les pointes :

Les bâtons de notre sélection utilisent des pointes en carbure de tungstène, très résistantes à l’abrasion. Vous pouvez trouver ailleurs des bâtons premier prix avec des pointes acier, qui s’émoussent assez vite : à réserver à un usage ponctuel. Sur les bâtons de randonnée Fizan les pointes sont remplaçables (cf pointes de rechange Fizan).

Les rondelles :

Les bâtons sont toujours fournis avec une rondelle été et parfois avec une rondelle hiver, beaucoup plus large. Sinon, vous trouverez des rondelles hiver vendues séparément dans nos accessoires de bâtons.

Les rondelles sont utiles pour éviter que le bâton ne s’enfonce dans les sols mous : ça peut servir l’été ; c’est indispensable l’hiver sur la neige.

Embouts protège pointe :

Nos bâtons sont fournis avec un embout de protection en caoutchouc. Lorsque vous n’utilisez pas vos bâtons ils permettent d’éviter que la pointe ne perce ou ne salisse vos sacs et vêtements, ou ne blesse quelqu’un. Vous pouvez utiliser aussi certains embouts durant la marche pour quelques passages sur bitume par exemple. Il vaut mieux le faire ponctuellement car l’embout va s’user… Si besoin, vous trouverez des embouts de remplacement dans notre gamme d’accessoires.

 

6) Et le prix ?

Notre gamme de prix est très large selon les caractéristiques des bâtons et les marques.

Il n’y a pas de mystère : les bâtons premiers prix tiendront moins longtemps, notamment au niveau du système de serrage. Néanmoins, ils sont suffisants pour un usage occasionnel, un usage en plaine ou pour une première expérience, si vous n’êtes pas sûr de refaire de la rando ensuite. Dans ce cas regardez nos bâtons Elementerre.

Pour un usage durable, il peut être intéressant d’investir plus. Nos bâtons de randonnée Fizan en particulier offrent un bon équilibre légèreté / solidité / confort. Les bâtons Black Diamond misent sur la robustesse et la fiabilité.

 

Découvrez toute notre gamme de bâtons pour la rando, la marche nordique ou le trail, ainsi que nos cannes :

Voir les bâtons randonnéeVoir les bâtons trail

bâtons marche nordique

Voir les cannesVoir les accessoires bâtons
Bâtons de randonnéeBâtons de trailBâtons de marche nordiqueCanne de randonnéeAccessoires de bâtons de rando